Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2012

Polémique

Les copains du web se mettant à polémiquer sur le mariage gay (Yann Frat ici, Rituximaboul  ), je me suis dit que ce blog ne pouvait pas être en reste. Non pas possible. Cette tribune lue par des milliers de lecteurs NE POUVAIT PAS passer à côté de débats de société.
Mais comme ils ont étayé leurs thèses avec des arguments beaucoup plus clairs et synthétiques que ce que j'aurais pu faire, je me suis dit que donner mon opinion sans passer pour un branquignol, ça allait être coton.
Et puis je me suis re-dit (oui je me parle beaucoup à moi même) que si je fais dans la polémique, je vais avoir plein de commentaires, il va falloir trouver des arguments et des contre-arguments...Pffff pis c'est vraiment pas le moment. Changement de saison, boulot, fatigue, nan pas possible, suis fatigué moi.
Alors je me suis re-re-dit : Spyko, trouve un sujet polémique re-po-sant.  
Evite le mariage gay, trouve une polémique bisounours. 

Alors, chers amis internautes, pour commencer, n'ayons peur de rien, je ne reculerai devant aucune pression, aucune menace, j'ose aborder ce sujet polémique entre tous : Bain ou Douche ?

Oui, n'en doutons pas, c'est un sujet tellement polémique qu'aucun autre blog ne veut en parler, mais je vous l'affirme bien fort, la tête haute : même pas peur.
Car, oui, tous les matins, la même question lancinante revient ; bain ou douche ? 
Oui cette question existentielle entre toutes (ah ah, c'est pas Y.Frat ou Rituximaboul qui vous parlerons de sujets de société aussi importants hein !) mérite d'être réfléchie, alors faisons le de ce pas. 


Douche : l'aspersion revigorante de l'eau sur le corps
Bain : l'enveloppement chaud de l'eau qui rend le corps mou

Douche : la friction vigoureuse du gant de crin qui régénère la peau, l'esprit et donne de grandes idées libertaires dès le matin, comme défendre le mariage pour t...(oooops pardon)
Bain : l'humidité moite qui empêche la connexion des neurones et vous donne le QI d'une huitre

Douche : la station debout qui permet une meilleure circulation sanguine, oxygénant mieux le cerveau et gommant la fatigue matinale
Bain : le corps couché, vautré, paresseux dans l'eau menant tout droit à la paresse, au conformisme, à l'opposition au mariage g..(ah zut !)

Douche : le massage de l'eau qui réveille l'éclat de la peau, atténue les rides, vous donne 10 ans de moins, vous fait gagner au Loto, et revenir l'affection de l'être aimé
Bain : l'eau qui ramollit, plisse la peau comme une vieille patate ratatinée, vous donnant un air aigri et mauvais, laissant filer pour vous l'amour, la chance, et qui plus est, rendant les érections moins fermes et moins nombreuses, éliminant de fait une possible deuxième chance dans le porno

Douche
 : le gel tonique qui met de bonne humeur, qui donne envie de se dépasser, arriver en avance au boulot et obtenir une promotion en fin d'année
Bain : le parfum lourd et capiteux du bain, la mousse qui appellent à y rester et à arriver en retard au travail, à se foutre de son boulot

Oui, amis, le bain est la porte ouverte à la luxure, à la paresse, le bain est l'ennemi du bien ! Camarades unissons nous et réhabilitons les vertus saines et revigorantes de la douche !!
Moi je vous le dis, ces gens qui manifestent dehors en soutane,  ils auraient eu plus de douches et moins de bains, ben on en serait pas là où on en est. (Ah zut ça m'a échappé encore)

Ce blog étant devenu un espace polémique, nous ne nous arrêterons pas là.
La semaine prochaine : Slip ou Caleçon

09:50 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (24) | |  Facebook

Commentaires

Eh bien, là, aujourd'hui, attaquée par un gros rhume (le second depuis septembre), je ne partage pas ton avis et c'est sans aucun brin de culpabilité que je vais plonger dans un bain bien chaud, agrémenté d'huiles essentielles avant de me coucher !
Bonne fin de journée !

Écrit par : Chab'Ados | 26/11/2012

Tu le sais pourtant que la drogue c'est le mal huhu ;)

Écrit par : Opale | 26/11/2012

Clap clap clap clap clap !
:-D

M'enfin tu prêches une convaincue, c'est biiiiien trop dur physiquement parlant de s'extirper de la baignoire après avoir détrempé dans l'eau devenue tiédasse.
Alors que quand le jet de douche est bouillantissime en continu, rhaaaa, quel pied.

Une convaincue je te dis.
Oui, sur l'autre sujet aussi. :-)

Écrit par : Je Rêve | 26/11/2012

xD J'adore !

Écrit par : Camilla | 26/11/2012

Le sujet du Jour : c'est Polémiquer ou Paul et Mickey?

Bon je sors.......

Écrit par : Totem | 26/11/2012

Ah ben voilà quand tu ne sais rien dire, tu parles de moi quoi...
Et sinon pour couper court à tout débat, le fait que tu hésites le matin entre une douche (5 '') et un bain (25'' au mieux) ne prouve qu'une seule chose : TU ES FONCTIONNAIRE !!!
;)))
Bon et sinon, ben je suis pro corrida. Voilà, tu veux du bordel sur ton blog, tu vas en avoir ;))
Je t'embrasse tout de même mais vite fait hein j'ai pas que ça à foutre moi.
Yanounet.

Écrit par : yann F | 27/11/2012

Humm... Cher Spyko, tu en reste sur des vieux débats totalement dépassés! Les japonais ont tranché sur cette question depuis fort longtemps: douche d'abord pour se laver, bain après pour se détendre en paressant dans une eau qui restera propre.

Pour les autres débats d'actualité... Je t'encourage à ne SURTOUT pas prendre position en tant que "psy". Le psy est là pour observer, réfléchir, voire intervenir dans le cadre restreint de sa relation à son patient dans le cadre clinique... Mais ce n'est pas à lui de déterminer de sa place le Bien ou le Mal... Ou la façon dont la société doit se positionner sur le mariage ou les modalités d'adoption.

C'est là une position de citoyen. Le psy est autorisé à être un citoyen et à avoir ses propres idées quand il enlève sa blouse... Mais il ne doit pas se prévaloir de sa position de psy pour donner du poids à sa position de citoyen.

En matière d'adoption, de mariage, et même en ce qui concerne notre propre rapport à l'homosexualité... Nous avons tous des idéaux, sentiments, ou idées plus ou moins bien élaborées à titre personnel... En tant que sujet... Mais cela ne fait en aucun cas un avis professionnel définitif autorisé pour autant. Or... Je crains fort que dans ce débat sur le le mariage ou de l'adoption pour tous, il ne s'agit jamais que de rationaliser une position purement subjective à grand renforts de théories que l'on peut toujours infléchir dans un sens ou dans un autre.

Bref... C'est à notre société et aux citoyens de se prononcer sur ce qu'ils veulent voir dans le mariage aujourd'hui : Doit-il être considéré comme une institution qui d'un point de vue historico-anthropologique servait initialement à faire des alliances entre familles, clans et nations pour servir l'intérêt général... Devenue avec le temps le cadre juridique définissant la famille, les transmissions patrimoniales et partage de l'autorité parentale (or, on voit qu'aujourd'hui une législation s'est développée en marge du mariage pour régler ces questions là également) Ou doit-il se réduire à être simplement la chambre de reconnaissance sociale et publique d'un lien amoureux intime? C'est ça la question. C'est une question à laquelle on a à répondre comme citoyen... En fonction de sa propre conception subjective de ce que doit être le mariage... Pas en tant que psy.

Pour l'adoption... Cela suppose d'autres questions qui évidemment ne sont ABSOLUMENT PAS prises en considération dans le débat public qui se résume dans la façon dont il est mis en scène par l'actualité des médias à un antagonisme simpliste entre "progressistes-égalistaristes" et "conservateurs-homophobes". Pour ma part j'ai longtemps travaillé dans le cadre des procédures d'adoption et les questions soulevés par l'adoption pour tous dépassent largement la façon dont on entend considérer la question de l'homoparentalité. Il ne s'agit pas simplement d'homoparentalité mais... D'adoption. Et l'adoption ce sont des réalités loin des images d'Epinal idéalisées qui ont cours dans l'opinion publique.

- 95 à 98% des enfants adoptés en France viennent de l'étranger et AUCUN pays ne confie d'enfants à l'adoption internationale à des couples homosexuels. Les couples homos qui seraient nouvellement agréés par le droit français devront alors faire appel à des filières non signataires de la convention de LaHaye garantissant que l'enfant à adopter ne soit pas traité en marchandise dans le cadre de transactions commerciales, voire mafieuses afin de respecter sa position de sujet. Seul les couples gays et lesbiens les plus fortunés (c'est déjà loin d'être bon marché que d'adopter dans le cadre des filières habituelles... mais auprès des filières parallèles c'est encore plus hors de prix) pourront adopter. L'ADOPTION POUR TOUS EST UN LEURRE manifeste.

- D'un point de vue éthique ou philosophie la revendication de "l'adoption comme un droit" en rajoute implicitement une couche sur la notion de "droit à l'enfant" qui se pose déjà dans le cadre habituel des adoptions hétéros. Devenir parent est-il un droit? Notre société a-t-elle le devoir de garantir la réparation du préjudice subi par ceux qui de part leur santé ou les orientations prises par leur vie amoureuses (célibat ou homosexualité) ne peuvent pas enfanter? Avez-vous entendu des comités d'éthiques spécialisés en matière d'adoption être consultés sur cette question? Ces questionnements et leurs incidences sur le droit mais aussi sur les enfants adoptés a-t-elle fait l'objet d'une réflexion de spécialistes? EN tout cas pour ma part je n'ai rien entendu de tel dans les médias.


Enfin, concernant les débats sur l'homoparentalité... Là encore je trouve qu'on mélange souvent un peu tout...

- La situation d'un enfant n'ayant qu'un parent légal (qu'il soit né d'insémination, d'une rencontre de passage, ou adopté) est rigoureusement la même que son parent ait une vie amoureuse hétéro ou homosexuelle. La question qui se pose est celle des droits et devoirs éventuels des beaux-parents en l'absence réelle de tout autre parent vivant. Ce cadre juridique est le même que le parent soit hétéro ou homo! Et sur le plan "psy" ça n'a aucune importance au-delà de la façon dont l'enfant peut ou non assumer le choix du conjoint de son parent. Il n'y a pas de spécificité homoparentale dans ce cas de figure.

- La situation d'un enfant né d'un couple hétéro dont l'un des conjoint refait sa vie avec une personne de même sexe est sur le plan psychique rigoureusement là même que celle d'un enfant de famille recomposée (mise à part la façon dont l'enfant assume ou non la nouvelle sexualité de son parent). Parler spécifiquement "d'homoparentalité" est également à mon sens abusif dans ce genre de situation.

Les exemples de réelles situations d'homoparentalité psychiquement significatives sont en réalité bien rares. Or on met toutes les situations dans le même sac pour établir des généralités qui ne sont jamais qu'exploitées de façon partisanes en fonction du "camp" dans lequel on se situe.

L'adoption possible par deux personnes de même sexe est en réalité une situation réellement inédite qui n'est pas assimilable aux autres formes d'homoparentalité déjà connues. Même si les capacités affectives ou éducatives d'une personne n'ont a priori aucun rapport avec son orientation sexuelle (ça j'en suis convaincu en tant que psy, mais puis-je le dire? :-D!) le fait est que l'on ignore totalement la façon dont un enfant qui a vécu le traumatisme précoce d'un abandon et d'un déracinement géographique et culturel va pouvoir y réagir.

Cette ignorance ne permet en aucun cas d'alimenter a priori un avis favorable... Ni un avis défavorable. De fait... En tant que psy je préfère me taire sur cette question, mais ne peux faire autrement que de rappeler que ces réalités techniques complexes, qu'elles soient juridiques, éthiques, philosophiques... Mais aussi ce qu'il en est des réalités de l'adoption internationale... Devraient être TOUTES mises en perspectives dans ce débat qui s'élève rarement du niveau lamentable où il se trouve.

Or... Le Gouvernement lui-même ne communique que sur un registre "égalitariste" en passant le reste sous silence. C'est consternant!

Slip ou caleçons? Je suis certain que la question sera mieux traitée ici, que nos "têtes pensantes" nationales et nos médias ne traitent des questions bien plus graves et aux incidences bien plus lourdes!!!

A bientôt



PS : Dis-donc... Deux articles presque coup sur coup! A quoi devons nous cette soudaine graphorée CHer Spyko??? :-D

Écrit par : Jack | 27/11/2012

Excellent ce blog. A la fois profond, léger, rigolo, triste...
J'aime et j'adhère !

Pour le sujet ô combien profond du jour je dirais que .... l'essentiel, serait de prendre un bain puis une douche. L'un atténuant les vils aspects de l'autre.

Mais il y a aussi le bain, à deux... Très plaisant ! (mais je ne veux pas m'étendre sur le sujet, je laisse les gens méditer sur ce sujet).

En tous les cas, merci pour votre blog m'sieur le spy !

Écrit par : Christine | 27/11/2012

@Yann : on gardera la corrida pour une autre fois.... J'ai dit que je voulais des polémiques bisounours.

@Jack : maître Jack, merci encore une fois de votre passage ;) Moi qui avait la flemme de développer un article étayé sur toutes ces questions, vous l'avez fait bien mieux que moi et de manière fort complète...!
Quant au psy qui donne son avis sur tout... Ouais je déteste ça tout autant. Ces psys médiatiques qui ont un avis tranché sur tout et n'importe quoi. Cette posture du psy-qui-sait m'insupporte toujours !
Dans ce débat sur le mariage gay ou l'homoparentalité, j'aurais aussi aimé voir dans les débats des vrais échanges, des argumentations, des nuances... Malheureusement les médias restent dans le tout blanc ou le tout noir. C'est désolant.

Écrit par : spyko | 28/11/2012

Encore, encore !

pour moi, définitivement c'est la douche...

et le bain :-)

un le matin (pour ne pas être en retard au boulot, être revigoré....)
l'autre le soir (pour être tout ramolli et détendu avant d'aller au dodo...)

quand même : quel dommage que maître Jack ne nous ait pas donné son avis sur cette question capitale !

La semaine prochaine : série TV ou TV réalité ?

Merci pour tout

Écrit par : Edith | 28/11/2012

Les plus belles polémiques et les plus constructives c'est celles que l'on peut avoir entre SOI et soi, à la fin il ne doit en rester plus qu'un à savoir le plus sage.:)

Écrit par : Totem | 29/11/2012

Ah... Mais je suis désolé chère Edith! Je sais que mon commentaire était comme toujours bien long... Mais n'avais-je pas commencé par renvoyer à la sagesse séculaire des traditions japonaises? On se douche d'abord pour se laver... Et on se baigne ensuite pour se détendre. Oui, je sais... Ce n'est pas très écolo... Mais que voulez-vous... Avec moi c'est fromage ET dessert! :-D

(c'est comme avec le dilemme "slip ou caleçon?"... J'opte définitivement pour le shorty qui réunit les qualités des deux... parties... Si j'ose le dire ainsi... Quand je vous dis que je me refuse à certains choix...)

Écrit par : Jack | 03/12/2012

Bonjour
Je découvre votre blog. J'ai aimé ce premier billet lu.
Course à pieds ou vélo?
Télé ou radio?
Livres ou blogs?

Vous avez raison.
Je reviendrai.

Écrit par : val | 09/12/2012

alors je m'insurge fortement contre cette étude ô combien scientifique :
je n'ai qu'une douche, et ce depuis 11 ans maintenant, donc je ne prends que des douches, et je constate que depuis 11 ans :
- je n'ai pas gagné au loto
- les êtres aimés ne sont jamais revenus (bon ok, c'est moi qui les jetais dehors, mais bon, z'ont jamais voulu reforcer la porte)
- et même après la douche, je n'ai bien souvent aucune grande idée libertaire, ou alors une seule : j'aimerais bien avoir une baignoire...
voili
j'adore votre blog
à bientôt de vous lire :-)
Isabelle

Écrit par : isa | 15/12/2012

Alors, moi, je vous dirai que le BAIN est un bienfait, non seulement pour moi et pour l'humanité toute entière, mais aussi pour VOUS.
Car il se trouve, incroyable coïncidence, et je vous jure que c'est vrai, que je vous lis en ce moment-même dans mon bain sur mon Netbook.... alors que dites-vous de ça ?

Par ailleurs, j'ajouterai que dans notre société où nous sommes assujettis (je dirai même asservis !)à l'appel de notre téléphone portable, qui permet à de parfaits inconnus de venir nous emmerder à n'importe quel moment de la journée et de la nuit, le BAIN est devenu notre ultime refuge, notre toute dernière excuse pour avoir une demi heure au moins de tranquillité !

Écrit par : Clémentine | 19/12/2012

Grâce à sa baignoire, Marat a eu droit à un superbe tableau de lui assassiné dans son bain, bah oui on peut aussi mal finir quand on prend un bain.:)
Sinon trève de plaisanterie, c'est vraiment parce que l'esprit est trop encombré qu'on se pose tant de question sans compter que si on est indécis on peut perdre un temps fou avant de se décider. Le mieux c'est penser au plaisir que va procurer l'eau sur notre corps sans penser au comment on va accéder à ce plaisir parce que en filigramme c'est à ça que nous aspirons inconsciemment, penser confort plutôt que slip ou caleçon. Donc arrêter de se compliquer la vie. Lorsqu'on n'a pas le choix on ne se pose pas de question et on n'est pas plus malheureux pour autant, c'est notre égo qui fait du cinéma, si on le tient en laisse le problème ne se pose plus..)

Écrit par : Totem | 19/12/2012

Cher Spyko, ça faisait longtemps que je n'étais pas repassée par là, mais en même temps tu écris tellement souvent qu'il se trouve que je n'avais pas grand chose à rattraper... Ceci dit, je suis totalement d'accord avec toi sur tous les points (ou presque, le loto c'est pareil, j'attends toujours... Mais bon, tu me diras, faudrait peut être jouer si je veux gagner un jour...) Cependant il y a tout de même quelque chose qui me chagrine dans cette histoire, il y a un sujet primordial qui n'a même pas été effleuré... En tant que grand spécialiste du placard et de la betadine, je m'attendais à ce que tu traites ce sujet dans son ensemble ! Qu'en est il du bain ou de la douche à deux ?? Fais nous partager ta grande experience ! Je dois dire que je manque un peu de pratique pour le bain mais je compte y remédier rapidement, en revanche, pour la douche j'en suis à penser que certains aménagements pourraient être ergonomiquement bénéfiques... Qu'en penses tu ??

Écrit par : Naï | 20/12/2012

Je te souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année ... Bises


PS: faut_il avoir un avis général pour tout ? alors moi c'est les trois ? douche-bain-douche

Écrit par : Myriam F. | 21/12/2012

Deux éléments manquent dans votre liste: le coût (le prix de l'eau, de l’électricité) et l'énergie utilisé (lequel des deux est moins "polluants" pour la planète?).

Bonne journée

Écrit par : chantal | 27/12/2012

Très drôle.... mais c'est vrai ça... et la planète... ha là là les gens qui prennent des bains ils ne sont pas gentils, ils ne pensent pas aux pauvres ours de la banquise...
Bon trêve de plaisanteries, un article drôle c'est mieux qu'un article polémique... surtout que moi je suis contre... ben oui enfin ce n'est pas sérieux ça...
Je suis contre les slips....

hi hi

Écrit par : Dominique | 02/01/2013

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013 SPYKO ET AUSSI A TOUS ET A TOUTES AVEC PLEIN DE DOUCHEs OU DE BAINs, SELON LES ENVIES ET LES POSSIBILITES.:)

Écrit par : Totem | 02/01/2013

Tu m'as bien fait rire !!! Il n'a rien de plus plaisant .... Un moment de détente inattendu, dans ce monde de fou ! Quel talent ! ;-)
Et pour continuer à ce marrer (comme le dit Nai ) tu peux développer, sur les aménagements ergonomiques ( bon certe ce n'est pas la fonction première de ton blog )
À bientôt

Écrit par : Dav | 08/02/2013

Et bien je n'ai pas de baignoire chez moi et je dois dire que cela règle le problème en plus de me faire gagner de la place :) Et puis c'est mieux pour l'avenir du monde j'imagine en terme de consommation d'eau !

Écrit par : Psy | 25/09/2013

Ah ah ah j'ai bien rigolé !!

Écrit par : Carole | 31/08/2014

Les commentaires sont fermés.