Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2012

Chante

 

 

A celles qui ont été salies dans leurs chairs et leur cœur, à celles qui se taisent, à celles qui osent parler.
A celles qui se sentent responsables, parce qu’il faut bien que ce soit la faute de quelqu’un. A celles qui portent au fond d’elles, indélébile, la salissure qu’elles vomissent, qu’elles rejettent, par les larmes, par le sang. Par les mots quelques fois.
A celles qui haïssent, à celles qui pardonnent. A celles qui en pleurent de rage ou de désespoir. A celles qui n’ont pas les larmes, enfermées avec leur peine, tout au fond, dans l’insondable profondeur de la noirceur des souvenirs.
A celles qui portent la culpabilité qui n’est pas la leur, parce que l’autre les a si bien persuadé qu’elles y étaient pour quelque chose.
A celles qui le disent, à celles qui le hurlent. A celles qui n’ont pas la force de dire et qui trouvent ailleurs d’autres mots et d’autres façons d’expulser le mal à l’intérieur.

A toi qui timidement, a commencé à oser en parler il y a un an. A toi qui verrouille bien au fond ton ressenti, de peur d’être submergée par l’horreur et la peine accumulée. A toi qui craint d’ouvrir une brèche dans ces émotions au fond de toi.
A toi qui le crie à ta façon, en clé de sol, en chantant les mots des autres à défaut des tiens. A toi qui fait entendre ta voix, même si cachée au milieu de mille autres.
A toi à qui j’ai envie de dire chante, crie, parle, pleure, ris, pour ne plus porter ce fardeau qu’il doit  porter, lui, maintenant et plus toi.
Rend lui cette saleté qui n’appartient qu’à lui et à lui seul.
A toi qui chante pour les autres, entend aussi  cette chanson à l’intérieur qui n’appartient qu’à toi, c’est ta mélodie et ton chemin.
Pour celles qui ne peuvent pas dire, continue de chanter. Soit la voix qu’elles n’ont pas, soit les mots qui ne sortent pas, donne leur l’émotion qu’elles n’ont plus.

Et que portée par mille autre voix, la tienne se fasse entendre, claire et belle, comme elle l'a toujours été à l'intérieur de toi.

- - - - - - - - - - - - - - - - -

Poèmes d'Opale


08:51 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook

Commentaires

Je n'aurai jamais de mots aussi beaux et touchants que les tiens pour te dire comme je suis émue, touchée, bouleversée.

J'ai lu et le premier réflexe était "mais il me parle là !" et ensuite "non je me fais des idées, c une image l'histoire de chanter " mais non , j'ai pas rêvé, c'est bien à moi que tu parles et j'en suis vraiment vraiment touchée.

Oh que oui je continuerai à chanter , mais aussi à dire, écrire, tant que je le peux, pour moi et pour les autres, pour toutes celles qui hurlent en silence.

Leur dire et leur écrire qu'on peut ne plus se sentir coupable, que c'est possible, même si après ça il reste l'immense douleur de réaliser ce qu'on nous a fait.
Leur dire que le chemin est long mais qu'on peut y rencontrer de si belles personnes, bien réelles, même quand on les rencontre via un ordinateur.

Qu'on ne me dise pas qu'internet, ce n'est que virtuel.
Tu n'as rien de virtuel dans ma vie et mon coeur, mon amitié pour toi est bien réelle et les larmes au bord de mes yeux en lisant ce texte le sont aussi...

Prends soin de toi "frérot", tu es une très belle personne.

Écrit par : Opale | 22/03/2012

Ouah j'en ai les larmes aux yeux!!!! merci

Écrit par : manoudanslaforet | 22/03/2012

Je reconnais bien Opale dans ces propos...

C'est bien touchant tout ça!

Écrit par : coralie | 22/03/2012

Je ne connaissais pas ce poème ... mais il est superbe et extrêmement touchant ...
Merci pour ce partage d'émotions ...
Merci !

Écrit par : Capu | 22/03/2012

Magnifique...

Écrit par : marie.cotcot | 22/03/2012

Capu, le texte n'est pas de moi, c'est écrit poèmes d'Opale en dessous parce que c'est à moi qu'il parle (oui j'ai de la chance) et qu'il met le lien vers mon blog mais ce superbe texte est bien de Spyko :-)

Écrit par : Opale | 22/03/2012

Ok, je comprends mieux ...
La performance est encore plus bluffante ... Bravo Spyko, j'aimerais savoir retranscrire les émotions avec une telle puissance ...
Et merci Opale pour les précisions !

Écrit par : Capu | 22/03/2012

c'est envoyé...
quand c'est en ut, c'est un peu brut, en fa, sûrement pas facile
c'est en clé de sol ou en clé de soi...

Écrit par : lune | 23/03/2012

Magnifique.

Écrit par : Mistinguette | 23/03/2012

juste merci

Écrit par : Edith | 24/03/2012

Quel talent Spyko, quelle sensibilité intérieure, bon on le sait, mais là c'est bluffant.
J'ai cru que ce poème avait été écrit par Opale car elle en a écrit de très beau aussi sur son blog, ça lui ressemble tellement.
Je pense qu'on pourrait mettre ce poème en chanson pour qu'elle puisse être entendue par toutes celles qui pour qui elle fait écho et pour que les responsables comprennent le mal qu'ils ont pu faire s'ils en sont capables, mais comme personne n'est dans la tête des coupables, il est impossible de savoir ce qu'ils ressentent.

Écrit par : Totem | 25/03/2012

c'est touchant cet article

Écrit par : la meilleure mutuelle | 27/03/2012

Juste merci pour "nous", celles (ceux) qui n'ont pu tenir le coup qu'en mimant la continuité. Merci pour moi qui doute de mes capacités d'actrice. Merci du coup de pouce et toutes mes excuses par avance à ceux qui, de ce fait, je risque de blesser.

Écrit par : agrinel | 28/03/2012

Juste ... "ceux" ... à la place de "celles".
En pensant à "celui". Celui que j'aimerais voir sortir de l'enfer du passé.

Écrit par : lambertine | 28/03/2012

C'est vraiment touchant.
C'est tellement bien dit.
C'est tellement tout ça en même temps lorsqu'on a été salie dans sa chaire et dans son coeur.
Bravo, c'est magnifiquement bien écrit.

Écrit par : zeste de citron | 30/03/2012

Très beau texte.

J'ajoute ce lien : http://0z.fr/eOSDR.

A très bientôt.

Écrit par : Aurélien | 08/04/2012

C est qui opal? Ça me perturbe trop son texte

Écrit par : Mailfer | 04/08/2014

J ai tu mal a m en remettre. J suis toute bouleverse . Vraiment juste et beau

Écrit par : Mailfer | 04/08/2014

J ai tu mal a m en remettre. J suis toute bouleverse . Vraiment juste et beau

Écrit par : Mailfer | 04/08/2014

Merci

Écrit par : milady | 27/03/2015

Les commentaires sont fermés.