Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2010

Courrier des lecteurs - 2

Je reçois aujourd’hui un courrier de la ville de Neuilly qui m’a semblé bien intrigant.
Enveloppe en papier velin haut de gamme, papier à lettre bordé d’or… Voilà donc un nouveau courrier des lecteurs !

« Cher Spyko,
J’aime beaucoup votre blog et moi aussi, j’ai des problèmes avec mes enfants, plutôt avec ma fille unique. Je m’appelle Liliane, j’habite Neuilly et j’ai 55 ans. Je vous écris parce que j’aime beaucoup votre  blog, et que j’ai des problèmes avec ma fille. Unique. Il faut que je vous dise que j’habite Neuilly et que j’ai 67 ans. Ce qui me fait vous écrire, ce sont les soucis avec ma fille.

…Euh,pardon François-Marie ? … Pourquoi voudriez-vous rédiger ce courrier à ma place, voyons très cher ? Cela me semble d’une inconvenance rare ! . Mais bien sur que si, je suis claire dans mes propos !… Ce cher monsieur Spyko est un de nos chers amis, il comprend très bien ce que j’écris, allons donc…
Je poursuis donc.

Je m’appelle Liliane, j’ai 45 ans et ma fille Françoise m’ennuie beaucoup. Croyez-le ou non, elle a décidé de se révolter contre mon autorité et use de toutes les armes pour cela ! Si feu mon cher mari voyait cela, je vous assure que cela se passerait autrement. Enfin… Je crois qu’elle a en surtout après mon argent, elle veut davantage, elle estime qu’elle le vaut bien.

Et puis surtout, cher monsieur Spyko, je crois qu’elle est jalouse. C’est pour ça que je vous écris. J’ai 72 ans et j’habite Neuilly voyez-vous. Est-ce normal qu’une fille jalouse les hommes qui gravitent autour de sa maman, au point de vouloir les éloigner de moi ? Peut-on parler d’Œdipe ?
J’aimerai beaucoup votre avis. Ci-joint un chèque de 125 000 euros en dédommagement de votre expertise et du temps passé à me répondre.

Sincèrement vôtre, Liliane. 59 ans. Neuilly.»

 

Cher madame Liliane, votre demande me touche beaucoup, croyez-le bien, mais je ne suis pas achetable. On ne négocie pas mon expertise comme cela, voyez-vous. J’ai des principes.

Cependant, comme vous m’êtes sympathique, je consens exceptionnellement à encaisser ces 125 000 euros POUR VOUS FAIRE PLAISIR, et à vous donner mon avis sur le problème qui vous touche.
(Je vous adresse cependant une facture complémentaire de 15 425 euros pour les frais d’encre, papier, internet et rédaction).

Or donc, est ce un Œdipe mal résolu qui travaille votre fille unique ? Vous ne me parlez pas de son enfance, la question est donc ardue.

Je suis un peu surpris sur votre papier à en tête de lire « L’Oréal, parce que je le vaux bien ». Je trouve cette phrase un brin narcissique, n’est-il pas ? Comment voulez-vous que votre fille, dans son enfance, arrive à s’identifier à un modèle maternel aussi inaccessible ?
Je pense que son complexe d’infériorité l’a rongé depuis lors, et qu’à la mort de votre défunt mari, il lui a été insupportable de voir que vous puissiez encore être entourée d’homme. Cela lui rappelant par trop ses failles narcissiques.
Sa colère contre elle-meme et contre son sentiment d’infériorité a été alors projetée contre vous, qui deveniez la seule responsable de ses soucis, par un mécanisme de défense du moi bien connu. Vous vaincre devenait alors ce qui lui servirait à renforcer son narcissisme.
CQFD.
Vous constaterez que moi aussi, je les vaux bien ces 125 000 euros.

Certains me soufflent à l'oreille que d’hypothétiques troubles cognitifs que vous presenteriez, axés sur la mémoire, pourraient être à l’origine de l’inquiétude de votre fille. Que nenni ! Faites fi de ces rumeurs, voyons donc. Vous êtes au dessus de ça, vous qui pour vos 45 printemps faites toujours aussi jeune.

Croyez le bien, en vous lisant attentivement, je ne décèle aucun signe avant coureur de maladie neurologique dégénérative : absolument aucun. Vous êtes toujours aussi alerte et vive.
D’ailleurs, j’en profite pour vous rappeler que vous m’aviez promis un nouveau chèque de 125 000 euros à la livraison de mon expertise : je suis persuadé que vous êtes une femme de parole qui honorera sa promesse, même si celle ci est déjà loin et qu’il est  possible qu’elle vous soit sortie de la tête au jour d’aujourd’hui. Mais je me doute que vous ne me ferez pas l'affront de ne pas honorer votre parole, n'est-il pas ?

Je suis en tout cas à votre entière disposition pour tout avis psychologique ultérieur, aux mêmes tarifs d'amis que j'ai pratiqué aujourd'hui.

Votre dévoué
Spyko

 

Commentaires

Hahaha

Juste : "faisez fi" c'est exprès?

Écrit par : Fluorette | 30/11/2010

Ouf : corrigé et Liliane ne s'est aperçu de rien...
Merci ;-)

Écrit par : spyko | 30/11/2010

Chère Liliane, votre papa était membre de la Cagoule comme votre mari, votre fille s'est mariée à un juif et a élevé ses enfants dans le judaïsme rien que pour vous faire chier. Elle vous poursuit en justice pour les mêmes raisons. Elle finira sans doute comme Romy Schneider.


P.S.:N'oubliez pas ma petite note mensuelle.

Écrit par : Gérard Miller | 30/11/2010

mdr! j'adore!

Écrit par : Opale | 30/11/2010

Cher Spyko,

Je voulais juste vous dire que j'ai beaucoup apprécié de vous avoir conu par le biais d'inter-pas-net.

Avec ce que vous venez d'écrire, il y a malheureusement de forts risques que l'on vous retrouve suicidé avec dix balles dans le dos, tirées par un fusil que l'on retrouvera au fond d'un lac à plusieurs dizaines de kilomètres de votre cadavre...

Ou qu'on vole votre ordinateur... Ce qui serait beaucoup plus grave (quand on est mort, on a pas besoin de son ordi... alors que quand on est vivant et qu'on ne l'a plus on est beaucoup plus gêné que si on était mort... Logique imparable!).

A moins qu'un site internet ne se mette à publier les correspondance par mails privés où vous dites nomminativement le pire mal de chacun de vos lecteurs... Ce qui serait terriblement embarassant... Toute le monde vous demanderait des comptes après...

Quoi qu'il en soit, vous comprendrez-bien que je dois me protéger, moi et les miens... Et faire en sorte que mon nom ne soit plus jamais associé au vôtre après ça...

Enfin... Le temps que tout cela se tasse, et que la DGSE ait fait sauter les locaux de votre hébergeur internet de sorte que votre site ait disparu de la surface de al toile...

A moins que vous ne soyez jeté en prison pour les 30 prochaines années suite à du recel de détournement de fonds (il est vrai que les psys hospitaliers sont bien placés pour détourner l'argent de l'Etat!)...

Bon... DOnnez nous de snouvelles un peu plus souvent qu'à l'accoutumée pour que nous puissions vérifier que la liberté d'expression soit encore possible...

Au fait cette Liliane... Ce ne serait pas la veuve du regretté George Marchais?

Écrit par : Jack_Addi | 30/11/2010

La chute du commentaire de Jack_Addi est proprement scandaleuse et devrait être interdite !
En effet, en la lisant, j'ai failli mourir étouffée tellement elle m'a faire rire alors que je grignotais un gâteau.

Merci à tous les deux. Je n'aurais jamais pensé que les psy (chologues, chiatre, chananlyste) pouvait rivaliser avec les comiques et les chansonniers....

Puis-je me permettre une question indiscrète ? Spyko et Jack_Addi se connaissent-ils dans la "vraie" vie ? Leurs commentaires entrecroisés sur leurs blogs respectifs a comme un parfum de complicité...

Seconde question, plus indiscrète encore : le commun des mortels peut-il s'offrir les services d'un psychologue pour un peu moins de 250 000 euros ??

Merci encore !

Écrit par : Edith | 30/11/2010

Gerard : mais taisez-vous malheureux ! Le principe de base quand on veut être rétribué, c'est de dire ce que la personne veut entendre !

Opale : Merci M'dame !

Jack : Adieu donc, monde cruel, je quitte cette vallée de larmes et d'agonie....QUOI J'EN FAIS TROP ? Eh, si je me fais buter par les services secrets, je peux quand même faire la grande scène du II non ???
Merci pour le commentaire aussi barré que mon article : j'ai bien rigolé.
Quant à Liliane Marchais : souvenirs lointains du sketch de Le Luron : "Liliane fais tes valises on s'en va !!"

Edith : il faut bien rire tout de même ! Je crois que l'humour est le mécanisme de défense que j'utilise le plus pour faire face aux situations difficile que je dois gérer.
Quand à Jack, non je le ne connais pas dans la vraie vie, Dieu m'en préserve ;-)
Mais je ne désavoue pas quelques points communs dans nos humours respectifs, toujours fins, racés, et de haute tenue intellectuelle.

Enfin pour la question financière : non le commun des mortels ne peut s'offrir une consult à 250 000 euros. Mais je ne reçois pas le commun des mortels en consultation moâ madame :-)
(Avec une consult à ce prix, je me mets quelques temps en congés sabbatiques ensuite, c'est pas mal vu comme ça)

Écrit par : spyko | 30/11/2010

Souhaitons seulement que votre nouvelle autant que fortunée cliente ne vous fasse pas perdre le sens des réalités et ne vous dissuade pas de fréquenter le tout-venant d'internet par le biais de ce blog plébéien...

Écrit par : Mottate | 01/12/2010

Bah Mottate, le caviar, le champagne et les costumes Dior, on s'en lasse... Je reviens donc vers la plèbe avec plaisir ;-)

Écrit par : spyko | 02/12/2010

:o)
Merci pour cette tranche d'humour!

Écrit par : LaurenceB | 03/12/2010

Les commentaires sont fermés.