Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2010

Signes précoces de l'autisme

L'autisme est sous diagnostiqué dans les premières années de vie. Symptômes précoces peu connus, volonté souvent de réassurer les parents...Une attente qui peut coûter cher en terme de prise en charge précoce.
Une équipe travaille sur ces questions, j'ai trouvé ça passionnant.
Je suis stupéfait de voir, dans la vidéo,  l'intérêt de l'enfant revenir lorsque la psy essaie de le faire entrer dans son imaginaire. Quelque chose passe malgré la pathologie.

 

Commentaires

super intéressant!!! Merci de ce partage!
Un jour j'ai lu presque par hasard "si on me touche je n'existe plus" de Donna Williams une autiste asperger, et depuis je lis tout ce que je trouve sur l'autisme, même si y a pas mal de choses qui m'échappent quand c trop scientifique.

Écrit par : Opale | 24/05/2010

Whaouw ! Prometteur :-)

Écrit par : mikdb2 | 25/05/2010

Héhé! Là, tu touches un point très très sensible et très très chouette les souvenirs et prises de conscience, le déclic! lorsque j'ai eu la chance, d'avoir près de moi un "Mr Philippe" qui nous avait expliqué tout cela alors que Rémi n'avait même pas 4 mois.

Su tu as du temps... www.remilou.com... et après regarde son blog, tu verras la différence!

Merci pour cette vidéo.

Écrit par : Catherine | 25/05/2010

Oups, désolée... si tu pouvais retirer les trois petits points après ".com" le lien fonctionnerait. Merci.

Écrit par : Catherine | 25/05/2010

J'ai juste une petite question: c'est la psychanalyste qui s'occupe du travail thérapeutique avec le petit garçon? Attention hein, j'ai absolument rien contre les psychanalystes, c'est juste une question.

Vraiment hyper intéressant [pour l'élève infirmière que je suis ;)].

Écrit par : Marie | 25/05/2010

Opale : effectivement, l'Asperger est passionnant, car les personnes Asperger peuvent décrire ce qu'elles ressentent et vivent de leur pathologie, a controrio d'autres autistes plus lourdement atteints.

Catherine : effectivement c'est très touchant.... Et ce petit bonhomme fait plaisir à voir maintenant, même si j'imagine tout n'est pas réglé.

Marie : il me semble qu'elle est psychanalyste oui

Écrit par : spyko | 25/05/2010

Spyko, si tu veux y a un bouquin qui s'appelle "derrière le silence" de Portia Iversen...
Tu as sûrement entendu parler de la très controversée "communication facilitée" où on tient la main de la personne autiste pour diriger son bras vers le clavier...
Là dans ce livre il s'agit d'un jeune homme lourdement autiste, mais qui a commencé avec une forme de communication facilitée SAUF QUE depuis des années il s'exprime seul sans aucune aide physique et il explique là aussi ce qu'il ressent, le livre est la rencontre entre deux mamans et dedans il y a de nombreux passages où ce jeune homme parle de ce qu'il vit, c passionnant.

Écrit par : Opale | 25/05/2010

Tu sais Opale, il faut être très très très prudent sur ces techniques...
La plupart des études sérieuses ne les valident pas.
La plupart du temps, il semble bien que ce soit le "facilitant" qui écrive et réellement non la personne handicapée : et le pire, souvent de toute bonne foi, dans une sorte d'autosuggestion. Douleur liée à l'acceptation de la maladie d'un proche, envie d'espoir et d'y croire. Le pouvoir de l'autosuggestion peut etre fort...
.Et malheureusement, bien des gens sont prêt à jouer avec la crédulité des personnes qui souffrent.
Dans le cas que tu cites, si cet autiste s'exprime seul maintenant, là on est dans autre chose. L'autisme vu de l'intérieur est passionnant, c'est vrai.

Communication facilitée sur le site des Sceptiques (pourfendeurs de fausses sciences)
http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/facilcom.html

Écrit par : spyko | 25/05/2010

Oui je suis d'accord avec toi, j'avais lu un bouquin "je choisis ta main pour parler" et c difficile d'y croire, même l'auteur dit qu'il y a une influence du facilitant sans qu'il le veuille donc oui prudence maximale.
Mais là tu verras si tu lis le bouquin, ce jeune homme écrit seul, soit via un clavier sur papier ou par mail, ou tout simplement avec un stylo, ça lui prend une énergie énorme mais il le fait seul et c fascinant et en même temps glaçant de se dire que derrière ce jeune homme qui semble complètement handicapé mentalement et physiquement il y a une pensée et une vraie intelligence, terrible prison intérieure...

Écrit par : Opale | 25/05/2010

il a même participé à une conférence, des examens où il répondait à des scientifiques médusés..

Écrit par : Opale | 25/05/2010

et bien pour avoir travailler auprés d'adultes autistes, l'on ne devient pas autiste, l'on né autiste et la pathologie évolue . Elle s'appelle Sabine, magnifique reportage/film de Sandrine Bonnaire ( http://www.youtube.com/watch?v=z3GnG496JzM ) sur sa soeur. Place des fratries bien difficiles !

Il y a Snow cake ( http://www.youtube.com/watch?v=oCxbej8Erkw ) aussi, histoire d'une femme autiste qui vit la mort de sa fille (oui oui qui là vie !). Il fut un temps où l'on culpabilisait les méres qui n'avaient pas réussi à lier un lien avec son enfant, d'ou les troubles de la communication, l'on parle maintenant d'une malformation chromosomique !!!


et les personnes aspergers ( http://www.youtube.com/watch?v=ond7EYGjPus )sont un trouble et loin d'être le plus fréquent en psychiatrie, la psychiatrie qui a provoqué bien des troubles de par l'ennui

le travail des équipes pluridisciplinaires est trés importante autant dans un cadre trés fixe, autant dans un don d'eux même Bravo à vous

bonne semaine

Ps: un peu beaucoup hors sujet de l'annonce du handicap !

Écrit par : Myriam | 26/05/2010

Merci pour cette info. Il est super intéressant ce reportage, je m'en vais me renseigner sur cette équipe.

Écrit par : celine b | 27/05/2010

Le dépistage précoce est nécessaire et important.

Une explication scientifique de Monica Zilbovicius, psychiatre, directrice de recherche à l'inserm :

https://www.youtube.com/watch?v=Cm1X8WGpHGU

Je ne partage pas l'avis de Mme Laznik. Sur l'extrait d'ailleurs, l'enfant regarde surtout sa mère, visage et voix connus donc rassurant, après la psy aussi peut être rassurant, on ne sait pas ici, si c'est la 1ere visite ou non. Devant un visage inconnu, l'autiste fuit du regard, mais par forcément quand il connait le visage...
Difficile pour vous, professionnel, de détecter, j'en conviens. Mon fils pointait du doigt, alors le pédiatre m'a dit : "il n'a pas l'air autiste"... et ben si.

Les autistes ont tous leur sens exacerbés (à priori trop de connexion)
Comme dirait Temple Grandin (autiste non verbale à 4 ans, aujourd'hui, chef d'entreprise, professeur à l'université...):
- "il y des moments, on me parle, tout va bien, à d'autres moments, dans les mêmes conditions, je ne supporte pas la voix, c'est comme si j'avais un avion qui décollait près de moi"

Elle n'est pas "sortie" de l'autisme. On naît autiste, on meurt autiste.
Chez un autiste sans déficience, leur intelligence leur permet de composer avec leur difficulté. On a de plus en plus d'exemple, et d'autistes qui écrivent (seul :-) ): Daniel Tammet, Joseph Schovannec (vu en conférence, il gère seul, vient seul avec sa voiture... et croyez moi, quand on l'entend, on voit bien sait difficulté autistique)

Un matin, mon fils ne supportait pas ma voix. J'ai repensé à TG, et j'ai tout fait en guidance, du lever, jusqu'à l'école, et tous c'est bien passé (il avait 5 ans).

Il s'est mis à parler, 2 mois après avoir mis en place le PECS.

Diagnostiqué à 4 ans, en 3 séances par une pédo-psy formidable. Aujourd'hui il a 8, en classe ordinaire avec AVS. Une séance d'ortho + 1 séance avec une intervenante à domicile par semaine. Il y a 4 ans, elle me préparait au redoublement de MS, aujourd'hui, il est en CE1 (n'a pas redoublé son MS, mais son CE1 finalement), elle me dit qu'il va bien et qu'on va commencer à préparer le collège :-)

J'ai tellement de choses à dire... lol

Vous professionnels, au moindre doute, orientés les parents vers les CRA.
Ne plus pensez, les parents ne sont pas prêts. On n'est pas si con quand même, on vient consulter parce qu'on voit bien qu'il y a un truc qui déconne et on vient demander de l'aide, devant cet enfant qui ne progresse pas normalement, qui fonctionne différent, on est perdu... souvent à la pédo-psy, je lui ai dis "merci, vous êtes notre guide"
Voilà, on a besoin d'un guide dans ce monde de l'autisme, et plus vite on le trouve, plus vite on peut s'adapter à leur particularité.

Une référence encore : le Docteur Constant avec son DVD, le permis de se conduire en pays autiste : http://ted.dit.free.fr/spip.php?rubrique25

Aussi, à tous les généralistes notamment :
De l’intérêt d’une unité de soins somatiques adaptée aux personnes avec autisme…
http://www.cra-npdc.fr/2014/10/documentaire-le-langage-du-corps/

Avec notre association, nous travaillons avec des équipes d'hôpitaux psy, dans le respect des recommandations de la HAS.

Bien à vous,

Écrit par : Emily | 24/11/2014

Les commentaires sont fermés.