Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2009

Flashs back jacksonniens...

La mort de Michael Jackson m'émeut moins pour la personne que pour les petits moments de ma vie qui sont attachés à sa carrière.
Je n'ai jamais été fan à 200%, même si j'appréciais certains morceaux. Mais depuis l'annonce de sa mort, en réécoutant les vieux albums, des chansons me parlent, me rappellent des souvenirs, des images... C'est là où je suis un peu ému en me disant, tiens, sa musique était finalement importante dans ma vie !


Premiers souvenirs, Thriller, j'étais un tout jeune ado et je me souviens qu'on guettait, ma soeur et moi, l'émission de Michel Drucker où le fameux clip allait être diffusé. C'était un évenement national dans le collège ! Tout le monde en parlait, le clip de Michael ce soir à la télé...Ah la la... Et comme à l'époque les chaines n'étaient pas légions, qu'il y avait UN poste TV au sein de la maison...L'évenement devenait aussi familial, car ma soeur et moi ayant fait le forcing, c'est toute la famille qui était obligé de se farcir l'émission de Drucker pour voir enfin le clip tant attendu.

J'avais acheté le 45 tours de Thriller à l'époque... Souvenirs de la platine disque, du la tête de lecture fragile, du diamant à changer régulièrement et des paroles de ma mère "Faites attention à ça, ca coute cher si vous cassez la pointe !!!!"....
Je me souviens aussi que ma grand mère adorait Thriller...Ca, c'était plutot rigolo.

Ensuite, nouvel album, Bad. Que j'ai moins aimé, mais que je trimballais pourtant tout le temps sur moi, car les années ayant un peu passé, j'avais enfin un WALKMAN ! (voir la note de Lawrence à ce sujet). Un superbe Walkman bleu et jaune (je suis désolé, mais c'était top mode à l'époque, pas de rire là au fond de la salle, merci !). Qui pesait son poids, que j'arborai fièrement à la ceinture dans les rues de la ville...
Et pis comme tout ado qui se respecte, je me souviens que le Walkman (tout comme l'Ipod maintenant ou le telephone portable chez l'ado) était devenu indécrochable de moi. Un Walkman-moule.
Je me revois au ciné avec mon Walkman, invité dans la famille avec mon Walkman, en balade avec mes parents idem.... Ah quand on est ado...On se sent grand et fier d'avoir le dernier truc technologique à la mode ! (Oui là j'aurai juste un peu l'air bête maintenant si je sortais avec mon beau Walkman bleu et jaune).

Je me souviens de soirées où avec des copains, des copines, on essayait de copier le MoonWalk. D'ailleurs, heureusement qu'il n'y a pas pas eu de vidéos de ces moments, je n'assumerai plus du tout je pense !

Bref, voilà, petit flash back sur les années 80. Ceci dit, je ne suis pas tellement nostalgique de mon adolescence, parce que ado un peu mal dans sa peau, timide, anxieux. J'avoue me sentir beaucoup mieux quand même dans ma vie actuelle.
Pis maintenant, je vais courir avec mon Ipod. Ca le fait. Beaucoup plus. Surtout quand je croise une joggueuse sympathique et à forte poitrine à forte endurance...

 

10:26 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Mes enfants, jusqu'à 5 ou 6 ans, ont pourtant été ravis que je leur prête mon walkman!
Ensuite, il a été classé ringard... je vous jure!!

Écrit par : valou | 04/07/2009

Ah ces enfants... Autant tout ce qui vient de leurs parents semble magique et magnifique jusqu'à la primaire...Autant ensuite, c'est forcemment ringard, forcemment has been....
Et ça dure jusqu'à l'adolescence....Et puis à l'âge adulte, avec une pointe de nostalgie, on en vient à regretter tout ce que nos parents nous apportaient.

Écrit par : spyko | 06/07/2009

J'aime bien le concept de joggeuse à forte poitrine!!
Moi, mon Thriller, c'était mon demi-oncle qui me l'avait offert, et pareil pour le clip, on regardait ça en famille avec de l'admiration dans les yeux. Sauf que ma grand-mère était resté logguée sur Mariano, donc pas de transgénérationnel chez nous pour ce coup!
Le souci des casques, c'est l'audition... Tu n'as pas de séquelles?! Et pour ce qui est de la couleur flashy, je vais te détromper: la semaine dernière, j'ai vu un jeune homme avec un gros casque bleu métallisé branché sur son MP3, genre casque de chantier, et il se la pétait, je peux te dire! Comme quoi, la mode est vraiment un éternel recommencement! Tu le ressors quand, le tien?!!

Écrit par : Medceline | 07/07/2009

Tu crois que je peux ressortir mon walkman jaune et bleu ? C'est clair qu'on va peut être se retourner derrière moi...En bien ou en mal ? lol

Écrit par : spyko | 08/07/2009

Chez moi aussi la mort de Mickael Jackson a surtout réveillé des souvenirs liés à mon adolescence. Je me souviens d'avoir dansé sur ses chansons et d'avoir été impressionnée par ses clips. Pareil que pour toi, je n'avais pas pensé que ça pouvait faire remonter des souvenirs car avant sa mort je n'avais pas réécouté sa musique. Maintenant, je l'écouterai avec plaisir.

Écrit par : celine b | 08/07/2009

la musique est un sacré vecteurs de souvenirs on dirait ;-)

Écrit par : spyko | 08/07/2009

Les commentaires sont fermés.