Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2009

No TV

Ceci est mon journal. J'espère que quelqu'un le retrouvera un jour et lira mon témoignage.
Il faut que le monde sache. Je survis ici depuis trois semaines, je tiens. Le moral et l'espoir sont mes seuls guides.
Depuis trois semaines, sur cette île déserte qu'est cette nouvelle ville en pleine campagne où je viens de déménager, je n'ai pas la télé.
Oui, vous avez bien lu : je n'ai pas la télé. Plutôt  : je n'ai plus la télé.

Moi qui, citadin depuis toujours, était habitué à mes 100 et quelques chaînes.

Moi qui avait toujours la télé en bruit de fond le soir...

Me voilà échoué ici. Sans télé.
Enfin si, elle est là. Elle a bien sagemment suivi le déménagement et a trouvé sa place là où on voulait qu'elle soit. Mais dans notre agencement de la nouvelle maison, on tenait à avoir une vraie salle TV. Et la seule pièce idéale pour nous était aussi....Une des rares à ne pas avoir de prise TV.

Alors elle trône bien sagemment, mais pour l'heure, elle n'est reliée qu'au lecteur DVD et à la console de jeu des enfants. Et il est prévu de raccorder un cable pour la TV et d'avoir enfin une prise, mais pour l'heure, on découvre ce que c'est de vivre sans TV.
Et sans etre extremiste de l'anti TV, je dois dire que débrancher tout ça, ma foi, ca fait du bien. Je redecouvre le calme, la lecture, mettre un CD en bruit de fond. Plutot relaxant tout ça.
Bon ok, je ne vais pas tenir des mois comme ça.
Mais pour l'heure, en naufragé volontaire aux fins fonds  de ma campagne sans TV, je survis bien.

Ceci était mon témoignage. Je le poste dans une bouteille en espèrant que quelqu'un le lira. Pitié, enregistrez moi des programmes !!!

22:15 Publié dans Perso | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Pourquoi ne pas continuer sans téléviseur ? C'est fou ce qu'on gagne en temps en disponibilité... Même la façon d'écouter devient plus intelligence. Et le plus étrange est qu'on reste parfaitement au courant de ce qui se passe!

Écrit par : Rodrigue | 16/02/2009

Ne rebranchez pas ! Faites l'essai sur une période de 3-4 mois puis rallumez-la, vous verrez comme tout y est agressif, irritant, menaçant, du ton employé par les commentateurs au rythme effréné du montage, de la violence des images à la simplification de toute pensée... J'ai fait l'essai "temporairement" il y a dix ans, fortuitement suite à un déménagement et je n'ai jamais pu la re-supporter. Sans le bouton à tourner le soir en rentrant par pur automatisme (conditionnement ?), on se sent plus libre... un peu comme quand on arrête de fumer : on sens mieux les goûts ;-).

Écrit par : bertrand | 27/02/2009

Je commence à voir, au niveau familial, que ça change pas mal de chose oui, les enfants réapprennent à jouer et moi à lire...

Écrit par : spyko | 27/02/2009

et alors cet essais, concluant?
Ou bien as tu replongé?
;o)

Écrit par : celine | 03/12/2013

Les commentaires sont fermés.